Top-Sites
Vote
Vote
Vote
Calendrier
Nous sommes en plein mois de la Sécheresse
Les Températures deviennent caniculaires



 

Deux Renards se rencontrent ~ Daeron
Messages : 18
Date d'inscription : 08/07/2018
avatar

Fiche d'Hybride
Quartier : : Riche
Animal dont tu es l'hybride: Renard Arctique
Montant à payer tous les 2 mois ::

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 18:09
Deux Renards se rencontrent

feat Daeron

Lyria s'était levée tôt ce matin, le soleil se levait à peine. En se levant, elle prit soin de ne pas faire trop de bruit pour ne pas réveiller sa sœur, sinon tout le quartier serait réveiller. Elle prit un rapide petit déjeuner, s'habilla et prit son arc et ses flèches. Elle ouvrit la porte doucement mais, en la refermant, elle la claqua. L'hybride se dépêcha de s’éloigner de sa maison avant que sa sœur arriva pour lui crier dessus.

Une fois assez éloignée, Lyria marcha plus calmement. Elle passa devant le Château.
Ses parois massives devaient bien protéger ce qui se trouvait à l'intérieur. Elle ne resta pas bien longtemps devant le Château. Elle marcha en direction de l'extérieur de la cité. Elle prit les routes secondaires et laissa ses pieds décider de la direction qu'elle prendrait.

Au bout de deux heures de marches depuis chez elle, l'hybride arriva à la Forêt aux Lucioles. Elle aimait beaucoup cet endroit, surtout la nuit. Elle grimpa à un arbre et s'allongea sur une de ses branche.

Ma sœur doit se demander où je suis...

Lyria ne savait pas si elle devait rentrer ou rester. Si elle ne rentrait pas, elle aurait droit à une crise de la part de part de sa soeur et se serait la même chose si elle rentrait maintenant.

Après cinq minutes, elle décida de rester dans la forêt. L'hybride s'amusa à faire de l'origami avec les feuilles des arbres. Jusque là, elle avait fait quatre cygne.

Si j'en fais un pour Elvelia, peut-être qu'elle ne fera pas une crise ? Ou elle sera encore plus en colère...

Des bruits de pas provenant de la route menant à la cité la sortirent de ses pensées. Elle se tourna et dit d'une vous forte :

« Qui va là ? Montrez-vous ! »

Elle prit son arc et se prépara à tirer sur la personne.

made by guerlain for epicode




Merci à la grande Izusa de m'avoir fait ma signature et mon avatar ❤️

Lyria parle en #66CCFF
Messages : 2
Date d'inscription : 02/07/2018
avatar

Fiche d'Hybride
Quartier : : Riche
Animal dont tu es l'hybride: Serpent des Blés Lava
Montant à payer tous les 2 mois :: 275

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 19:08

Deux renards se rencontrent

ft. Lyria

527 mots.

Mes yeux papillonnent pour me donner une vision plus nette de ce qui m'entoure. Ma chambre aux dimensions grotesque finit par apparaître clairement à mes yeux. Les murs se dessinent aux couleurs rouges claires, les draps pourpres de mon lit se révèlent ensuite. Mes oreilles de renard s'agite doucement, cherchant à cerner les bruits qui peuplent mon antre. Rien. Ma tête retombe directement sur mon oreiller, les yeux clos.

 Pendant de longues secondes je reste ainsi, la tête enfouie dans un tas de plume, somnolant, mais incapable de me rendormir. Mes bras se plient donc avant de pousser sur le matelas pour que je puisse en décoller la tête et la plonger dans la lumière matinale qui transperce les rideaux.

 Vêtu simplement d'un short ample (et rouge pour changer) je me rends au niveau de ma cuisine, pardon, de la salle à manger où l'on me sert le déjeuner. Je ne suis pas bien difficile de bon matin, je prends quelques tartines de pain et je m'enfuis dans la salle de bain pour enlever la crasse nocturne. Mes mains s'aventurent dans mes cheveux pour les imbiber d'eau puis elles se baladent sur mon corps qui, il faut se l'avouer, est musclé.

 Je finis par revêtir ma tenue de rois, mais me dispense de l'épaisse cape ou encore de l'espèce de carapace noire qui ne fait que me tenir chaud. Au final je me retrouve vêtu d'un haut émeraude, d'une épaisse ceinture pourpre pour rappeler les couleurs de la cité à laquelle est accroché mon épée, un pantalon déchiré au genou, de bottes vertes et de gants noirs aux détails menthe.

 Une fois habillé, je m'aventure hors du château comme je le faisais souvent les matins pour éviter la foule et le peuple trop nombreux. Mes jambes me portent vers la forêt aux lucioles, courant à foulées régulières. Quand j'eus avalé quelques kilomètres pendant deux petites heures, je fais une pause au milieu des arbres, buvant quelques gorgées d'eau.

 Je en cherche pas à être discret ou délicat, non je fais craquer le plus de feuille et de branche possible sous mes pieds. Seulement voilà, je finis par fouler des cailloux légèrement plus nombreux qui dure alerter quelqu'un car une voix féminine ordonne :

 - Qui va là ? Montrez-vous !"

 Sourcils froncés je me mets à découvert, dévisageant une jeune femme très belle aux cheveux de neige et aux iris de glace. Sa tenue montre clairement qu'elle fait parti des combattants de ma cité, pour autant elle a du culot de s'adresser à son roi de la sorte. (oui, j'aime terroriser les combattants de ma cité quand je ne suis pas occupé à leur faire des avance.) Je croise les bras et dévisage la demoiselle.

 - Daeron, roi de la cité de Chronos. Et vous, qui êtes vous pour oser me parler sur ce ton et pointer cette flèche sur moi ?

Ma moue dédaigneuse cache à la perfection mon envie de rire quant à mon ton sérieux, sérieusement, j'avais vraiment envie de rire.
  
 Sujets similaires
-
» [RP] Au fond du parc, deux nobles, un duel….
» Deux chatons à donner
» blague a deux balles !!
» Besoin d'une escorte de deux personnes !
» [RESOLU] deux vert deux orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Citadelles de Gaïa ::  :: Les Extérieurs de Chronos :: La forêt aux lucioles-
Sauter vers: