Top-Sites
Vote
Vote
Vote
Calendrier
Nous sommes en plein mois de la Sécheresse
Les Températures deviennent caniculaires



 

 ::  :: Présentations et Demandes :: Présentations :: Présentations Validées. :: Cité de Nyx Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sienna ~~ Nyx

avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 16/06/2018

Fiche d'Hybride
Quartier : : Riche
Animal dont tu es l'hybride: Serpent des Blés Lava
Montant à payer tous les 2 mois :: 275
Mar 3 Juil - 18:05


Infos

PRÉNOM ; Sienna (deuxième nom Doli, mais connu de presque personne, il signifie neige)
ÂGE ; 22 ans
SEXE ; Femme
RACE ; Serpent des Blés Lava
CITÉ; Nyx
QUEL QUARTIER; Riche
RANG ; Combattante
ORIENTATION SEXUELLE ; Hétéro

ARME ; Pistolet // Pistolet
SPÉCIALISATION ; Agilité
OBJECTIF ; Protéger Oblivion
FAMILLE ; Morte sauf Oblivion (compagnon)

ORIGINE DE L'IMAGE ; Pakoo ~~ Sienna ~~ Gunner
Image de mikaelgustafsson sur ArtStation.
Physique
(Taille, Poids, Corpulence, Couleurs Peau/Cheveux/Yeux, Coupe, Particularité Hybride, Tenue etc..) Sienna est une demoiselle aux allures d'ange avec visage de porcelaine avec de jolis tons rosés, cheveux de feu et yeux d'émeraude. Elle est très jolie avec sa finesse (53 kg) pour une taille des plus correctes (1m68), sans omettre qu'elle est constituée de manière à avoir des formes plutôt aguicheuses. En effet, certains l'ont bien remarqué, mais elle a la chance d'avoir une poitrine assez développée et des hanches plutôt généreuses. Ces dernières sont plutôt musclées, comme le reste de ses jambes grâce à toute la course qu'elle fait au quotidien.

Ses cheveux, comme dit peu avant, sont de couleurs feu et lui arrive au milieu du dos. Ils sont très fins, mais en grand nombre. Ses sourcils sont assez fins, suive presque parfaitement son arcade sourcilière et plonge dans des couleurs plus foncés que ses cheveux. Ses iris sont d'un vert profond, striés de minuscules tâches dorées avec la pupille très fine, longue comme celle d'un serpent et ils sont en forme d'amande. Ses pommettes sont plus rosées que le reste de son corps, mais sa mâchoire en se démarque pas tant que ça du reste de son corps. Elle a des lèvres presque rouges, assez fines tout de même et elles cachent l'une des particularité de son côté hybride, ses canines sont très longues et fines comme celles d'un serpent.

Son cou est strié de légères écailles, légèrement plus marronné que le reste de son corps, écailles qui se poursuivent sur ses flancs, ses épaules, ses poignets et ses genoux. Lorsqu'elle est totalement transformée en serpent, Sienna mesure plus d'un mètre cinquante-cinq. Elle prend des couleurs laves (d'où le nom de la robe) avec une base roue, des marques orangées et les pourtours sont blanc. Ses iris gardent, bizarrement, la même couleur verte.


Tenue

Caractère
Sienna pourrait paraître innocente, adorable, affectueuse et gentille d'après son deuxième nom signifiant neige. Sauf que la neige n'est pas qu'une étendue blanche sans caractère, une simple surface qu'on aime piétiner pour voir l'empreinte de sa patte graver dedans, non, c'est bien plus que cela. La neige peut s'apparenter à la froideur, à l'amertume, au danger et c'est ce qu'est Sienna. Une prédatrice, une chasseuse, une guerrière, une bagarreuse.
Sienna, envers ses proches, se montrera très dynamique, vive d'esprit, elle ne lâchera jamais le morceau jusqu'à que la personne en face d'elle craque et lui donne raison. Elle est très habile de ses gestes et de ses mots et montre une grande indépendance, malgré le fait qu'elle ai un compagnon (de toute manière, quand on voit comment ça finit à chaque fois... humhum)
C'est également une femme redoutable lorsqu'elle manie les pistolets. Elle est réfléchie, mais juste ce qu'il faut pour ne pas foncer tête baissée. Elle est rusée (parfois trop pour certains) et cherchera le meilleur moyen de détruire la personne qui est en face. Physiquement ou mentalement. C'est une prédatrice, comme je vous le disais, avec une répartie étonnante qui fera que vous aurez du mal à la lui retourner. Elle sera comme un serpent qui tourne autour de sa proie, attendant le moment de faiblesse pour l'attaquer. Sa franchise et son franc parlé font d'elle une demoiselle redoutable.
Vous vous demandez sûrement si c'est par plaisir qu'elle veut provoquer le monde ainsi ? Et bien détrompez vous, si elle détruit quelqu'un, elle a une bonne raison de le faire. Que ce soit dans son intérêt propre (fort probable vu qu'elle agit très souvent pour elle même) ou celui de sa cité (pour laquelle elle voue une fidélité sans faille) ou encore pour son compagnon (pour qui elle serait capable de mourir sans y réfléchir deux fois.). Vous vous demandez, une nouvelle fois peut être, pourquoi elle ne le fait pas envers ses amis n'est-ce pas ? C'est parce qu'elle n'aime pas mettre des étiquettes sur des personnes qui pourraient se retourner à tous moment contre elle.
Elle n'en reste pas moins une combattante qui au premier abord peut paraître "parfaite" mais une fois le premier contact établi, c'est une vraie sauvageonne qui cherche à provoquer le conflit (vocal ou physique) sans réfléchir au préalable.
Elle devient très sensible quand on évoque son compagnon et qu'on s'amuse à faire des blagues sur une possible infidélité, jusqu'à lui faire monter les larmes aux yeux. Pour vous prouver que c'est rare, elle ne pleure jamais quand elle est blessée, elle n'a pas pleurer quand sa famille est morte sous les coups d'armée ennemis, mais penser à son compagnon avec une autre provoque des flots de larmes parfois incontrôlables.

citation

Histoire
Je me mets à remuer tandis que je regarde les nuages qui passe au dessus de moi, la tête posée sur les genoux de mon compagnon. Je tourne mon visage vers lui et croise son regard de jais dans lequel j'aime tant me plonger. Mais comme je ne suis jamais gentille très longtemps je lui claque la cuisse et lui demande, un grand sourire sur les lèvres :

 "Tu te souviens de notre rencontre, il y a deux ans Obli ?"

 Je me replaces normalement, continue de dévisager les nuages et me replonge dans ces souvenirs que je chérie tant.


Âgée de 20 ans alors, mes cheveux avaient déjà la couleur de feu que j'aimais tant. Je les noue en une vague queue de cheval avant de revêtir ma tenue de combattante. Corset blanc avec bonnet bleus et rainure de la même couleur, une cape très légère nouée autour de la taille, pantalon blanc qui descend jusqu'au genoux d'un côté et qui tombe en haut de la cuisse pour l'autre. J'enfile par la suite ma ceinture qui retient mon pistolet et mes bottes, l'une marron, l'autre immaculé. Je revêt enfin mes gans marrons Une fois enfilée, je me décide à sortir de ma maison, trottinant dans les rues dallées, jouant à ne pas marcher sur les joins qu'ils les lies.

Une fois à l'entrée de la place, je lisse ma tenue, m'assure que tout est bien à sa place et que je suis un minimum présentable. Je rejette les quelques cheveux qui ont basculés devant mon épaule en arrière et m'avance vers le panneau d'affichage des missions. Les dalles alternent entre rouge, noir et gris tandis que la bâtisse qui sert de château au roi de la cité se dresse devant moi. Je le trouve magnifique, imposant, rassurant même. Mon regard s'élève sur le plus haut point du château et j'y vois percher un des dragons qui arpente les cieux de Gaïa. Ses écailles luisent sous la chaleur du soleil et abordent la magnifique couleur des volcans qui peuple les alentours. Je secoue la tête et ramène mon attention sur le tableau des quêtes. Je détaille les différents cachés qui évoluent devant mes yeux.

D.. D... B... C... D... A

 Je détache la fille descriptive de cette mission et la lis attentivement. Ce n'est pas tant la récompense qui m'attire sur la quête, mais l'aide que je peux apporter à la population. Rien de bien méchant à priori vu qu'il s'agit d'aller arpenter le chemin vers Ouranos, de partir vers la forêt à l'est et d'espionner l'un des clans qui s'oppose à Nyx. Suite à ça, il me suffit de faire exploser leurs récolte avec un tir bien placé, de rentrer rapporter ce que j'ai entendu et PAF, plus de mission. Je lève les bras en l'air, m'étirant, la feuille à bout de main qui m'est subitement arrachée.

 Je bascule ma jambe gauche à 180° pour faire face à l’inconnue. Iris rétrécit en deux fentes très fines, la bouche ouverte je feule l'étranger avec mes crocs sortis et mes commissures retroussées. Ma peau prend de légers reflets rouges en l'honneur de ma forme animale. Un léger sifflement sort de ma gorge, signe de mon énervement profond. Je dépose ma main aux ongles limés et assez long sur la feuille et la reprend d'un coup sec, fusillant l'homme des yeux. Je la plie rapidement et l'enfuie à l'arrière de mon pantalon. Je suis arrivée avant lui, maintenant il assume !

 Je dépose mes mains fermées, poings serrés sur mes hanches et le regarde avec indignation. Il était bel homme, dire le contraire serait mentir. Ses oreilles velues et noirs étaient mignonne tandis que sa queue de jais était intimidante, mais je n'avais que faire. Il avait beau mesuré environ dix centimètres de plus que moi, hors de question qu'il me vole ainsi ma quête.

 Après l'avoir assez longuement détaillé (il ne s'était pas gêné pour me voler ma quête, pourquoi le serais je de le regarder ?) je décide de lui demander, énervée :

 "- Pour qui tu te prends à vouloir me voler cette mission ? Hum ?

 Je ne sais pas s'il se fout de moi ou s'il est suicidaire, mais petit sourire en coin et poings sur les hanches il se penche en avant réduisant l'écart entre nos deux corps et mettant le sien à ma hauteur, il me dit d'une voix plus que moqueuse :

 "- Pour qui tu te prends à vouloir me voler MA mission ? Hum ?"

 Le talon parfaitement ancré dans le sol, je me mets à taper du pied, de plus en plus énervée. Mes capteurs de reptile localise une présence de chaleur vers... mes fesses ? pourquoi j'ai une... Je vois une forme longiligne, noire qui passe au près de ma hanche, sa queue de panthère. Le léger bruissement de feuille que je perçois me fait comprendre ce qu'il fait. Je fais un pas vers lui, déposant ma bouche près de son oreille, et susurre :

  "- A ton avis, si je te coupes ta queue d'hybride, tu penses que tu as mal ? Si oui, retire la tout de suite de ma poche sans MA mission"

 Je recule, lui lance un énième regard noir tout en fourrant ma main vers ma poche arrière, l'arrachant à la prise de sa queue  et cette fois je la mets dans mon corsaire, et maintenant il n'a pas intérêt à venir la chercher cette foutue feuille.

 "- Qui plus est, mon grand, pourquoi ce serais ta mission ? Tu es arrivé après moi non ? Alors assume !"

 J'avais enfin fini par attirer son attention à la vue de ses oreilles dressées sur sa tête. Mais un soupir me fais incliner la tête sur le côté, à plus y regarder il me paraît étrangement fin... non ? Intérieurement, je secoue la tête chassant ces pensées. Ne lâche rien, tu pars avec cette mission un point c'est tout.
 Il se frotte le visage et finit par capituler :

 "- Laisse tomber, je vais prendre une autre mission."

 C'est parfait ça ! Tu prends tes cliques et tes claques et tu te casses, tu t'en vas, tu vas faire ta mission !

"- Attends !"

 Mais qu'est-ce que je fous ? Raaah, dis lui que c'était rien, tu lui souhaites bonne chance et cette fois...

"- Pourquoi tu tiens tant à cette mission ?"

 MAIS FERME LA SIENNA !

"- Si c'est pour le prix que tu peux en tirer... On peut.. Hum... Partager.."

 Je grommelle les derniers mots, ignorant s'ils sont audibles ou non. Intérieurement, je me tape la tête, je n'aurais jamais du lui demander ça, il va faire son coq à tous les coups et je vais devoir le supporter pendant plusieurs jours...

 La surprise se peint depuis qu'il a fait demi-tour pour m'écouter, oreilles dressé il est à l'écoute et plus qu'attentif. Une main sur la hanche il me regarde comme si j'étais folle ou je ne sais quoi. Et comment il répond à ma subite gentillesse ? Et bien...

 "- Pourquoi ferais-tu ça ? Il ne faudrait pas que tu t'attaches trop à moi."

 C'est qu'il ne se prend pas pour de la merde en plus ! Nan mais je vous assure ! Je le fusille du regard, croise mes bras sur ma poitrine, bloquant quelques peu l'accès à la feuille, mais également à la vue et lui d'une voix cinglante :

 '- Oh c'est vrais. Mince, moi qui comptais m'attacher au plus gros enfoiré que je connaisse. (je me frappe la hanche et soupir comme si cela m'embêtait réellement). Bon, je vais suivre ton conseil, Bonne recherches !'

 Et je fais demi-tour, bras posés sur la nuque et me mis à marcher. Je ne peux m'empêcher de jeter un regard par dessus mon épaule et je le vois détourner les yeux vers le panneau d'affichage. Je mords mort la lèvre, la perçant car j'oublie que ma forme s'est légèrement activée en sa présence. Il faut avouer que de un, c'est un hybride panthère et moi serpent et je suis attirée par la chaleur et lui est un vrai four, mais aussi ses phéromones sont particulièrement agréable à sentir. De plus, je suis presque sûre d'avoir vu de la tristesse dans ses yeux, ou je l'imaginais peut être... Néanmoins, je fais quand même demi-tour le plus discrètement possible. Une fois dans son dos, je pose mon front contre ses omoplates et marmonne :

 "- Magne toi les fesses, on y va."

 Puis je me décolle et attend sa réaction tout en reculant très doucement. Celle-ci ne se fait pas attendre, il pivote face à moi et marque un sourire que j'espère sincère. Puis son expression se durcit et son regard reste figé sur le bas de mon visage. Et merde, il a vu la blessure.

 Sans me laisser le temps de lui expliquer, il lève la main et la pose sur ma joue. J'avoue, j'ai oublié quelques instants que c'est un sang chaud, mais à son contact, mon visage puise sa chaleur pour se réchauffer. Il fait finalement glisser son pouce sur ma lèvre et je lui jette un regard noir. Retiens toi de le mordre, retiens toi de le mordre Sienna.

 Il finit par afficher un sourire sur ses lèvres rosées et sans le voir venir, il plonge sa main vers ma poitrine pour attraper la feuille de la mission et se mit en route. Je tourne sur moi-même et lui dis d'une voix forte pour qu'il m'entende correctement :

 "- Fais comme chez toi surtout ! Ne te gêne surtout pas !"

 Je laisse ma langue glisser et reprendre le sifflement du serpent lorsque celui-ci accentue les "s". Je me poste finalement à ses côtés et nous évoluons côte à côte..

 A l'heure actuelle, vous l'aurez compris, je supporte toujours ce sarcastique gamin qui me sers de compagnon. Bon j'avoue, il a pas une vie très tranquille car il me supporte aussi en retour, à lui d'assumer !

citation

Derrière l'écran

Surnom ; ÉCRIRE ICI

Âge ; ÉCRIRE ICI

Comment tu as connu le forum ? ; ÉCRIRE ICI

Veux-tu un parrain ? ; ÉCRIRE ICI
CREDITS ; Codage : Kuru on Libre-graph

_________________
Sienna vous criera dessus en #FF6347 ou en tomato ([color=tomato])

Voir le profil de l'utilisateur
Sienna ~~ Nyx
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» qui vit d'espoir, meurt de désir. (sienna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Citadelles de Gaïa ::  :: Présentations et Demandes :: Présentations :: Présentations Validées. :: Cité de Nyx-
Sauter vers: